Calvitie : optez pour une greffe capillaire

calvitie

Depuis quelques années, ce ne sont plus uniquement les femmes qui ont recours à la greffe de cheveux, la pratique se démocratise aussi chez les hommes. Même les stars masculines, comme Chris Martin ou Rafael Nadal, s’y sont mises pour cacher leur calvitie précoce. Bien évidemment, la plupart n’osent pas avouer qu’ils ont eu une greffe de cheveux, la calvitie est un sujet sensible chez les hommes. Les techniques en matière d’implants capillaires ont beaucoup évolué de nos jours et de nouvelles méthodes ont faire leur apparition comme les bandelettes ou la FUE. Ces dernières ne sont pas coûteuses et le résultat est de qualité. On vous en dit plus dans cet article.

La méthode FUE

Vous ne supportez plus le regard des autres et vous souhaitez avoir recours à une greffe de cheveux pour cacher vos tempes dégarnies ? Si vous commencez à perdre des cheveux, la méthode Follicular Unit Extraction ou FUE est la meilleure solution. Pour cette méthode, le chirurgien prélève des bulbes sur l’arrière de la tête et les réimplante directement aux endroits où la calvitie se présente. Cette pratique chirurgicale qui dure 5 à 10 heures se fait sous anesthésie locale, elle est sans douleur et ne laisse pas de cicatrice. Toutefois, vos cheveux greffés ne pousseront pas dans l’immédiat, vous devrez attendre à peu près un an.

La méthode de la bandelette ou FUT

C’est la technique d’implant capillaire la plus pratiquée dans le monde. Elle est surtout recommandée pour les hommes qui présentent une calvitie assez avancée. Cette pratique permet en effet de couvrir une plus grande surface. L’opération dure à peu près 3 heures et se déroule sous anesthésie locale. Le chirurgien découpe une bandelette de cuir chevelu sur l’arrière du crâne où il y a le plus de cheveux. Il récupère ensuite les greffons contenant des bulbes et les réimplante à l’endroit où la calvitie est la plus poussée. Cette pratique permet d’enraciner jusqu’à 5000 cheveux en une seule fois, toutefois, elle laisse une fine cicatrice et les patients peuvent ressentir quelques douleurs post-intervention. Vos cheveux greffés seront visibles après 8 mois. Les techniques de greffes capillaires présentent peu de risque, toutefois, assurez-vous d’être opéré par un chirurgien expérimenté.

La tricopigmentation

Si vous êtes déjà totalement chauve et que le chirurgien ne trouve plus assez de greffons pour pratiquer une FUT ou FUE, il vous reste une dernière option, la tricopigmentation. Cette pratique n’est pas une greffe de cheveux, mais une hyperpigmentation réaliste du cuir chevelu. Pour les chauves, le résultat obtenu est un effet rasé, pour les cheveux longs, le résultat est un effet de densité. Cette technique est complémentaire à la FUT pour cacher les cicatrices. La tricopigmentation présente cependant un inconvénient majeur, elle est éphémère, il faut refaire l’opération régulièrement. Grâce à ces techniques de greffe de cheveux plus avancées, vous n’aurez plus à avoir honte de votre calvitie, personne ne la remarquera plus jamais. Nous vous conseillons toutefois de bien respecter les règles sanitaires et d’hygiènes prescrites par votre chirurgien après l’intervention