En quoi consiste l'ostéopathie

ostéopathe

Remettre en mouvement les différents types d’organes du corps. Telles sont en gros les principales missions d’un ostéopathe. Les interventions se font entièrement manuellement. Cette pratique ne fait pas partie des approches paramédicales. Cependant, elle est considérée comme l’une des meilleures thérapies complémentaires qui soit. C’est probablement pour cette raison qu’elle est très sollicitée et a réellement le vent en poupe depuis quelques années.

Focus sur les différentes techniques adoptées ?

Étant une thérapie complémentaire, cette approche est incontournable pour soulager les problèmes musculo-squelettiques légers à l’exemple des maux de dos. Toutefois, la pratique ne cesse d’évoluer et s’étend aujourd’hui à plusieurs parties du corps. En effet, le principal objectif de cette pratique est d’assurer le bon fonctionnement global du corps. C’est pour cette raison qu’elle agit sur l’ensemble du corps.

La pratique se base sur le parfait maniement des structures osseuses ou ligamenteuses. Sachant que tous les organes du corps sont soutenus et protégés par une structure musculo-squelettique, l’approche s’intéresse particulièrement à cette dernière. En agissant positivement sur le système d’articulation, elle assure le bon fonctionnement du cerveau ainsi que des nerfs et des appareils circulatoires.

Pour ce faire, le professionnel détecte d’abord les problèmes au niveau des muscles, des tissus qui les retiennent ainsi que des articulations. Pour cela, il peut également être amené à examiner les éventuelles modifications intervenant sur le tonus musculaire.

Comment devenir ostéopathe ?

Certes, l’ostéopathie n’est pas une pratique paramédicale et elle ne s’inscrit pas dans le code de la santé. Mais cela ne veut en aucun cas dire qu’elle n’est pas règlementée. Pour pouvoir exercer ce métier, le professionnel doit posséder un diplôme d’ostéopathe que l’on connait sous l’appellation « D.O ». En vue de l’obtention de ce diplôme, il faut suivre des formations qui peuvent s’étaler sur 5 années d’études après l’obtention du Bac.

Une loi encadre également cette formation et il faut qu’elle se fasse dans une école agréée. De manière plus générale, cette formation est composée de 4860 heures comprenant 7 domaines d’enseignement.

Comme c’est le cas pour toutes les filières médicales l’étudiant termine sa formation par un mémoire de d’études. Ainsi, les étudiants ayant suivie des études de médecine peuvent se spécialiser pour devenir ostéopathe.

Quels sont les domaines d’intervention d’un ostéopathe

Si un kinésithérapeute peut exercer le métier d’ostéopathe, l’inverse n’est pas possible. En effet, la kinésithérapie est une approche paramédicale inscrite dans le code de la santé. En ce qui concerne l’ostéopathe, ses domaines d’intervention sont très vastes étant donné qu’il agit sur l’ensemble du corps pour un bien-être général. Le professionnel peut dispenser des soins pour lutter contre le stress, pour soulager les lombalgies ou juste pour apaiser différents problèmes liés à la grossesse. On peut également avoir recours à un ostéopathe pour mieux dormir ou bien dans le cadre d’une FIV.