En quoi consiste le clonage de cheveux ?

clonage de cheveux

Pour beaucoup d'hommes, la calvitie représente un vrai problème, qu'elle soit déjà avancée ou simplement crainte. Elle concerne, en moyenne, un homme sur deux de plus de 50 ans. Heureusement, ce n'est plus une fatalité. Les techniques se multiplient pour offrir une réponse fiable et pratique aux hommes concernés par la calvitie. L'une d'elles, le clonage capillaire, en est encore au stade des essais, mais elle s'annonce déjà comme un nouvel espoir.

Quelles sont les causes de la calvitie ?

La calvitie, aussi appelée alopécie, se traduit par une absence de cheveux partielle ou complète. Les hommes sont les plus concernés par ce problème. Dans 90 % des cas, la calvitie est provoquée par une raison hormonale : lorsque la testostérone se transforme en DHT, une autre hormone qui vient se poser directement sur le follicule pilo-sébacé. Cela a pour effet de bloquer la croissance des cellules germinatives du bulbe, avec pour résultat l'apparition d'une calvitie. D'autres causes peuvent entraîner une calvitie, comme des carences, l'hérédité ou encore la prise de certains médicaments.

Le clonage capillaire : une nouvelle technique

Plusieurs traitements sont actuellement proposés aux hommes présentant une calvitie. Mais une toute nouvelle technique révolutionnaire, le clonage de cheveux, pourraient bien les rendre obsolètes. Le clonage de cheveux consiste à prélever sur le patient des cellules germinatives provenant des bulbes capillaires. Elles sont ensuite mises en culture dans un laboratoire afin de les faire proliférer. Ce processus peut prendre plusieurs semaines. Il suffira ensuite d'injecter chez le patient toutes ces nouvelles cellules, directement au niveau du cuir chevelu. Cette méthode est particulièrement novatrice : elle donne accès à un nombre illimité de cellules à implanter, un point intéressant pour les hommes dont la calvitie est très avancée. Elle a aussi un autre atout : une fois implantées, les cellules continuent à se multiplier dans l'organisme et sont ainsi capables de produire de nouveaux cheveux.

Quand pourra-t-on profiter de cette technique ?

Cette technique en est encore au stade expérimental, mais les chercheurs progressent rapidement. Des tests récents effectués in vitro au Japon se sont révélés très concluants. Les scientifiques estiment que des premiers essais sur des hommes pourraient être réalisés d'ici 2023. Si tout se déroule bien, on pourrait alors espérer une commercialisation de cette technique en 2028. Le clonage capillaire pourrait devenir la solution à tous les problèmes de calvitie, capable non seulement de redonner une belle chevelure aux hommes, mais de leur implanter des cellules qui poursuivront une croissance normale. Il ne reste plus qu'à patienter.